Des Etoiles…

Ohlala Mes Chéris Chéris !!!

Moi qui d’ordinaire ne suis jamais là où il faut quand il le faut, ben le 28 et le 31 décembre, c’était tout l’inverse. J’ai donc assisté avec bonheur à la promotion de Germain Louvet et Léonore Baulac au rang si convoité.

louvet-etoile

 

lac-2016-baulac-etoile

 

Germain Louvet a 23 ans, il est né à Chalon-sur-Saône et commence la danse à 4 ans. Il intègre l’Ecole de Danse de l’ONP à 12 ans, après un passage au conservatoire de Chalon. Engagé dans le Corps de ballet à 18 ans, en 2011, il passe Coryphée en 2014, Sujet en 2015. Promu Premier Danseur au dernier concours de promotion de novembre 2016, c’est donc avant l’entrée en vigueur de son nouveau grade (le 1er janvier 2017) qu’il a été nommé Etoile le 28 décembre 2016 (« jurisprudence Mathieu Ganio », d’après mes amis balletotos),  à l’issue de sa 2ème représentation du Lac des Cygnes, auprès de Ludmila Pagliero.

Doté d’un physique de Prince, de « danseur noble », aux lignes longues et fluides, il se dit émotif, instinctif et impulsif. Vous pouvez le lire dans cette entrevue donnée au Figaro :

http://www.lefigaro.fr/culture/2016/12/29/03004-20161229ARTFIG00085-germain-louvet-nomme-danseur-etoile.php

germain-louvet-julien-benhamou
Photo Julien Benhamou

louvet-etoile-2

 

louvet-dupont-etoile-lac-2016
Avec Aurélie Dupont
paquette-louvet-etoile-2016
Avec Karl Paquette
louvet-etoile-3
Dans les bras de Ludmila Pagliero, son Odette / Odile

 

Et pour finir, la petite vidéo qui va bien (dans la vraie vie, il n’y a pas de musique) :

 

 

 

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul (ah bon ?), ce fût au tour de Léonore Baulac d’être sacrée le 31 décembre, lors de la dernière représentation de cette série 2016 du Lac des Cygnes, au côté de Matthias Heymann.

Léonore a 26 ans, et c’est après sa prise de rôle qu’elle a reçu cette distinction suprême. Enfant, son parcours a été moins évident que celui de Germain : si elle a commencé à 4 ans elle aussi, l’Ecole de Danse la refuse par deux fois. Mais après deux années au CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris), elle y entre finalement en 2005, en 2ème division, à l’âge de 15 ans. Elle est engagée en 2008 dans le Corps de ballet, et c’est seulement en 2014 qu’elle monte au grade de Coryphée, Sujet en 2015 et Première Danseuse en 2016.

J’adore son petit sanglot lorsque S. Lissner prononce les mots magiques. Et le petit mouvement de bras vers Matthias… 

lac-2016-baulac-etoile-4
Dans les bras de son Siegfried, Matthias Heymann

lac-2016-baulac-etoile-3

 

baulac-dupont-nomination-etoile-lac-2016
Avec Aurélie Dupont

lac-2016-baulac-etoile-2

 

baulac-louvet
Photo by myself  (même pas floue !) – Moi aussi j’ai apporté des fleurs, mais on les voit pas, là.

Si je devais ajouter un commentaire sur le choix d’Aurélie Dupont, c’est qu’apparemment la nouvelle directrice de la danse a nommé des jeunes gens en devenir, comme on l’a fait pour elle. Quand à la polémique « il/elle ne le mérite pas, c’est trop tôt, sont pas prêts, c’est du copinage, gnagnagna », je n’y prendrai sûrement pas part (et même : ça m’énerve). Ces jeunes gens ont de grandes qualités de danse, mais aussi d’interprétation. Qu’on aime ou non leur « couleur », c’est un autre débat. Et c’est avec grand plaisir que je continuerai à les suivre, en espérant bien sûr qu’Hugo Marchand, François Alu, Héloïse Bourdon ou Hannah O’Neill soient de plus en plus visibles sur scène.

Autre sujet polémique : « mais ils le savaient déjà ».

Bien sûr, qu’ils le savaient ; les rumeurs sont même parvenues jusqu’à moi ! Il n’empêche que ça n’enlève rien à leur succès, et ce n’est sûrement pas une mince affaire pour les nerfs qu’une prise de rôle – techniquement et artistiquement difficile – alors qu’on sait que tout le monde a les yeux braqués sur vous.

Oh et puis je ne supporterai aucune critique bêtement négative. Na.

En tout cas, c’était un super pied d’être présente ces soirs-là. Et des souvenirs inoubliables dans la vie d’une balletomane obsessionnelle.

Et pour finir, je conchie les imbéciles qui ont quitté la salle pendant les saluts et pire, pendant les applaudissements qui ont suivis les annonces : ils sont tout d’abord mal élevés, et ensuite ne savent pas la chance qu’ils ont eu d’être présents, et leur dîner ou leur réveillon aurait bien pu attendre 5 mn. Ils voulaient seulement « passer le 31 à l’Opéra ». Leurs places auraient pourtant ravis nombre de mes camarades.

Bisous Bisous, à bientôt pour un billet fleuve (et donc sûrement en plusieurs parties) sur le Lac.

3 réflexions sur “Des Etoiles…

  1. Tu as du vraiment te régaler d’assister à ces deux consécrations ! je suis vraiment heureuse pour toi car tu les suis avec tant de passion tous ces danseurs, s’ils savaient….! Bravo à eux deux en tout cas !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s