Rencontre ballet Crystal Pite – 10 septembre 2016

(Eh-éh-éh) Sa-lut les co-pains ! (Si t’es jeune, tu peux pas comprendre)

Pouf pouf.

Aujourd’hui, c’était la 1ère rencontre ballet de la saison ! Celle à laquelle tu n’as pas voulu venir ! (nan, pas toi Carole. Ni vous Sophie).

C’est pas pour te faire envie, mais c’était drôlement bien.

C’est Clotilde Vayer qui a présenté au public Crystal Pite, danseuse et chorégraphe Canadienne, danseuse au Ballet British Columbia, chez William Forsythe ou au Nederland Dans Theatre, désormais à la tête de sa propre compagnie, Kidd Pivot.

C’est à partir du 24 septembre que 54 (tu ne te rends peut-être pas compte, mais c’est beaucoup pour une création et seulement 4 semaines de mise en place) danseurs du ballet de l’ONP interpréteront Season’s Canon, la création de cette jeune femme que chacun décrit comme d’une extrême gentillesse, généreuse, pédagogue, et comme l’a précisé Vincent Chaillet, « qui bouge très, très bien ». « Une très belle personne », commentait Clotilde Vayer.

(Pardon, je ne vous ai pas présentés : Chers Lecteurs, Madame Clotilde Vayer, maître de ballet à l’ONP, ex-première danseuse du ballet de l’ONP. Madame Vayer, mes Chers Lecteurs.

Bien. Ça, c’est fait.)

clotilde-vayer
Clotilde Vayer

Nous avons pu assister à l’affinage d’un pas de deux entre Ludmila Pagliero (Etoile) et Vincent Chaillet (Premier Danseur). Même si mon anglais ne m’a pas permis de suivre à la lettre le flot de commentaires donnés par Crystal, je tiens de plus compétent que moi (Chef Adoré) qu’elle est très claire dans ses explications. J’ajoute qu’elle a un fantastique détail de mouvement. C’est fascinant de voir la fluidité s’installer tout naturellement au fil des corrections (je sais, je dis ça tout le temps).

Grâce aux questions du public, nous avons appris qu’elle arrivait avec « du matériel chorégraphique » préparé en amont – car elle n’a que 4 semaines avec les danseurs (« de l’Opéra de Paris ! » s’est-elle exclamée d’une voix de petite fille à qui l’on offre un coffret de bijoux précieux), et elle ne voulait pas leur faire perdre leur temps. Ces pas préparés se fondent naturellement sur la musique qui la hante depuis longtemps : la chorégraphe a expliqué avoir toujours voulu chorégraphier les 4 Saisons, mais sans oser affronter ce « monstre sacré ». C’est pourquoi c’est la réécriture de cette pièce par Max Richter qu’elle a choisi : Recomposed.

Ludmila a aussi souligné combien ces pas n’étaient pas « très faciles », et comme Crystal les avait aidés en expliquant comment jouer de leur respiration pour parvenir aux mouvements, parfois un peu contradictoires. Les corps sont particulièrement « twistés », comme seul un danseur peut y parvenir, et aussi très dans l’allongement, l’extension, ou encore cabrés et en déséquilibre…

pite-chaillet-pagliero-rencontre-10-septembre-2016-2

pite-pagliero-2

crystal-pite-ludmila-pagliero

1 h entre parenthèse où nous avons pu partager l’intimité du travail des danseurs et de la créatrice. 1 h sans prix 🙂

 

Merci à Isabelle Aubert pour ses merveilleuses photos  ❤

Alors, tu viens la prochaine fois ?

3 réflexions sur “Rencontre ballet Crystal Pite – 10 septembre 2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s