L’instant ballet des vacances !

Coucou bonjour ! Tu croyais quand même pas que j’allais te laisser comme ça sur la plage ?

Grâce et élégance… (Olga Smirnova offre une rose à Denis Rodkin, après la 1ère de Don Quichotte au Royal Opera House) via @jadelarine / Instagram

 

Moins d’Instants Ballet pendant les vacances, parce que moins d’internet, notamment pour cause de « je me mets au jogging » (il parait que c’est telllllllllement bon pour la santé).

Donc, j’ai mis mes enfants entre les mains de leur père, je suis allée chez Décathlon m’acheter un de ces caleçons de contention (aux couleurs grotesques « pour être bien vue, Madame » – mais qu’est ce qui vous fait croire que je veux être vue ???) qui évitent un peu le bloblotage de la cellulite pendant la foulée et favorise le retour veineux (et que même habillée, t’as l’impression d’être à poil), et je suis partie aux abords de la forêt de Montmorency. J’ai mis en route la petite appli’ iPhone pour centenaires voulant commencer le running, et hop hop, je suis partie.

Dans la forêt, quand il fallait choisir entre deux voies, j’ai bien pris soin de toujours prendre celle de droite : ainsi au retour, je n’aurai qu’à toujours prendre celle de gauche. Comme disait mon papa : j’ai le sens de la désorientation, il faut en tenir compte.

Au bout de la première demi-heure (3,62 km), j’ai fait demi-tour, et suivi mon principe : toujours la voie de gauche.

A la fin de la 2ème demi-heure, j’ai constaté qu’à l’évidence, j’étais perdue.

Heureusement j’avais mon iPhone.

Mais pas trop de couverture GPS apparement…

Bref, j’ai décidé d’aller tout droit jusqu’à sortir de cette put(biiiiip) de forêt, et là, GPS aidant (merci Waze), j’ai enfin retrouvé : 1. une ville 2. ma voiture.

Avec un tout petit ajout de 6 km. (3,62 km x 2) + 6 km = pour une débutante, c’était bien. Même en marchant.

A l’occasion, si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi j’ai la peau du talon qui chauffe quand je cours, je lui en saurai gré. En attendant, je vais appliquer ma bonne habitude de danseuse : sparadrap AVANT que ça fasse mal. Dès que ça ne fera plus mal en tout cas, car le lendemain, pour me reposer, j’ai visité Montmartre. D’après mon iPhone, j’ai parcouru 7,4 km.

Ce matin, je ne peux plus marcher (mes hanches s’y refusent).

En tout cas, la prochaine fois que je vais courir en forêt, je cherche un parcours CIRCULAIRE.

Pouf pouf.

Et voici enfin la variation qui nous manquait, celle que la télé Bulgare a squeezée à la diffusion : la variation contemporaine de Paul Marque, lors de la finale. Genius de Wayne McGregor.

 

Voilà, j’vous laisse, le chat veut un câlin.

ConcsMOWYAA3kyP.jpg-large
@balletrusse / Twitter

Bisous bisous, n’oublie pas la crème solaire !

Une réflexion sur “L’instant ballet des vacances !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s