Peck Balanchine – 2 juillet 2016

IMG_5126.JPG

Samedi 2 juillet, c’était la Gay Pride.

« JeunePrince, mon chéri, soit gentil, fait plaisir à ta maman, ne va pas à la gay pride, Orlando, j’aipeurpourtoi, toussatoussa…. » « D’accord Maman ! ».

Sur ce, je suis partie pour Bastille. C’est quand j’ai vu les 12 cars de CRS que j’ai réalisé où je voulais mettre les pieds 🙂

Bref, me suis garée Pont Marie, et puis j’ai marché. J’ai montré le contenu de mon sac successivement à 3 CRS + 2 vigiles, j’ai traversé la place pleine de drag-queens rigolotes à côté de quelqu’un qui « cherchait une folle » (y avait quand même un peu l’embarras du choix…), et je suis enfin entrée à la maison bis.

Une belle soirée. D’abord :

Entre Chien et Loup, Justin Peck, création, Concerto pour 2 pianos et orchestre en ré mineur de Francis Poulenc.

Hannah o'neil mickael lafon opéra de paris entre chien et loup
Hannah O’Neill (le garçon je ne suis pas sûre alors je ne dis rien)

Des danseurs égaux, une dynamique qui m’étonne à chaque fois devant les oeuvres de Peck (enfin bon restons calme, je n’en n’ai vues que deux) ; la jeunesse, la fougue, l’interférence entre les danseurs, leur joie de danser qui fait que même les plus difficiles à libérer sont investis et se lâche (Sae Eun Park notamment).

Finalement, le problème avec Peck, c’est qu’à chaque fois on en prendrait bien un petit quart d’heure en plus. Peck, c’est un peu Balanchine remis à niveau 2.0.

Capture d’écran 2016-07-03 à 02.04.38

wc6twt0jj7h9frqjkcpn

sc1yr168seifo1yx3zsj
Ne vous fiez pas aux photos : c’est jeune, dynamique, plein de vie.

Jolis costumes, et musique de Poulenc très bien interprétée à ce que m’a assuré un mélomane averti (dans notre groupe, y a des gens qui cumulent amour du ballet, de l’opéra et des concerts. Je ne sais pas comment ils s’en sortent. Enfin, ils sont jeunes 🙂). Moi ça m’a plu aussi, mais ça me plait aussi quand c’est « mauvais », alors mieux vaut une autre caution.

Capture d’écran 2016-07-03 à 02.14.58

Brahms Schönberg Quartet, Balanchine, quatuor pour piano n° 1 en sol mineur, op. 25

Bon ben voilà, encore une petite rasade de Balanchine. Mais c’était bien : 4 mouvements, pas de longueur, de beaux costumes, tout cela était très élégant, très agréable. Là encore, chacun trouvera l’occasion de dire que son chouchou était mieux que les autres, mais est-ce bien raisonnable… D’autant qu’un certain chouchou était un peu fatigué, au point de foirouiller ses doubles tours en l’air, et qu’un autre a laissé les sauts de cosaque au vestiaire 🙂 Ca n’a rien gâché, et je suis sortie de là en me disant que j’aimerais bien revenir.

 

Capture d’écran 2016-07-03 à 02.06.07

Capture d’écran 2016-07-03 à 02.05.48

inkwly378ky79bkxugt2

Ensuite, JoelleLaBonneFée nous a entrainés à la pizzeria d’en face ou nous avons devisé et dit des bêtises, bientôt rejoints par de jeunes Balletomanes Anonymes, et nous avons agréablement fini cette soirée.

Et j’ai même retrouvé ma voiture, abandonnée à 20 mn de marche, faute d’avoir pu approcher la Bastille interdite pour cause de Gay Pride…

Bisous bisous Mes Chéris-Chéris !

PS : quelqu’un veut venir avec moi si j’y retourne ?

Une réflexion sur “Peck Balanchine – 2 juillet 2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s