Le Corsaire – 25 juin 2016

Le Corsaire.jpg

Samedi soir, Petite Princesse et moi sommes allées voir nos amis anglais de l’ENB, invités à donner Le Corsaire, chorégraphie d’Anna Marie Holmes, musique de plein de gens (Adam, Puni, Delibes, Drigo, Oldenburg, Minkus, Gerber, Vitinho-Schnell, Zabel et Zibin – bref : un best of).

Le corsaire 2.jpg

Histoire rocambolesque dont je vous épargne le détail (amours contrariées, jeunes femmes innocentes à libérer d’un marchand d’esclaves, d’un Pacha, mutinerie, trahison, meurtre, et pour finir, naufrage), prétexte à un fantastique feu d’artifice : portés, pirouettes en folie, sauts, manèges, moments de bravoure multiples sur fond oriental et costumes à l’avenant, tout cela servi par des solistes en super forme, et qui, pour les hommes, ne semblent pas soumis aux lois de la gravité, rôles comiques vraiment comiques : on en prend plein les mirettes, c’est un régal.

Odalisque
Les 3 Odalisques

Je ne connaissais, de nom, de cette compagnie que les « Principals » féminines, Tamara Rojo (également directrice de la compagnie) et Alina Cojocaru, que nous allions voir ce soir, et qui était pour moi la valeur sûre. Quelle surprise ! C’est finalement cette étoile qui m’a un peu déçue, et les autres solistes qui m’ont ravie. Alina, à la souplesse infinie, souffre probablement, ses pieds peut-être (j’étais stupéfaite de voir l’état de ses pointes, complètement ravagées, trouées. Une danseuse de cette pointure ne peut avoir des chaussons dans cet état parce qu’elle n’en n’a pas prévu assez, c’est forcément volontaire.). Quand à son jeu, j’ai été un peu lassée par son visage soit « Mon Dieu ne me faite pas de mal » ou « Oh que je t’aime ». Un peu basique, on finit pas se demander si ce n’est pas la douleur qui fait parler ses traits.

Rojo Hernandez
Tamara Rojo et Isaac Hernandez

Autour d’elle, 3 danseurs fantastiques qui ont exécuté les virtuosités du ballet avec brio : Osiel Gouneo à l’amorti moelleux et silencieux, Isaac Hernandez aux pirouettes sans fin à 200 à l’heure, et Cesar Corrales, dont le fan club parisien est passé en 5 jours de 0 à + 1 000 % (la pesanteur n’a pas d’effet sur ce type – ses tours en l’air arabesque… whaou… on dirait même qu’il passe au ralenti lorsqu’il saute !).

Carlos Corrales

Last but not least, Shiori Kase, dont la brillante technique et le charme m’ont vite fait oublier l’absence assez étonnante de cou de pied – et qui n’a pas gênée que moi (comme quoi, on peut tenir sur ses pointes sans cou de pied. Ce que je n’oublierai pas, et qui me donnera de l’espoir).

Shiori KAse
Shiori Kase par @Ikaubert / Instagram

Icing on the cake, nous avons assisté à notre première nomination samedi (et tant pis si ce n’est pas celle de l’un de nos chouchous maison) : Tamara Rojo, après avoir remercié public et Opéra de Paris pour leur accueil dans « la plus mythique salle de spectacle » a nommé Shiori Kase Principal (Etoile) de la compagnie. C’est une attention dont le public lui sait gré.

Vidéo Petite Princesse : nomination de Shiori Kase

Je n’ai pas beaucoup apprécié le « Jardin animé » du corps de ballet, dont j’ai trouvé le bas de jambe plus faible que « le nôtre », mais c’est peut-être le manque d’habitude, car je n’avais jamais vu ce ballet, donc pas de point de comparaison… Les filles sont aussi moins fines, et le groupe moins harmonieux qu’à Paris. Je ne suis pas une spectatrice assez avertie. Par contre j’ai adoré la façon qu’il a d’animer l’arrière plan des scènes dans le bazar.

Jardin animé
Le jardin animé

Un seul regret : ne pas avoir eu une 2ème date pour voir danser Tamara Rojo. Il n’y aura peut-être pas d’autre occasion, car elle a dépassé les 40 ans…

 

Capture d’écran 2016-06-26 à 23.02.22
Sympathique banderole déployer par le corps de ballet également aux saluts. Merci d’être venu, on espère à bientôt !

 

 

 

Pffffff…. Je ne me suis pas encore remise des tours en l’air arabesque ou grand écart du beau Carlos…

Bisous Bisous ! 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s